Aegisub

Aegisub - Logo

Il n'est pas néces­saire de pré­sen­ter Aegi­sub, la réfé­rence ultime en matière de logi­ciel de sous-titrage. Néan­moins, pour ceux qui seraient arri­vés sur cette page par pur hasard, rap­pe­lons sa nature et ses prin­ci­pales fonc­tions en quelques lignes :

Aegi­sub est un logi­ciel d'édition de sous-titres avan­cé mul­ti-pla­te­forme, c'est à dire qu'il per­met la créa­tion et la modi­fi­ca­tion de fichiers de sous-titres : mise en forme, minu­tage, karao­ké, etc. On peut presque tout faire avec Aegi­sub et un script SSA, aus­si bien sur GNU/Linux que sur Win­dows ou MacOS. Le pro­jet Aegi­sub est un pro­jet com­mu­nau­taire por­té par des pas­sion­nées du sous-titrage qui four­nissent le code source sous licence BSDL avec la volon­té de le gar­der libre et gra­tuit.

Si l'on trouve sans pro­blème les binaires pour Win­dows, l'installation d'Aegisub sur GNU/Linux en ver­sion supé­rieure à 3.0.4 n'est pas aus­si auto­ma­tique : il va fal­loir com­pi­ler, les amis !

Je vais décrire ici le pro­ces­sus pour com­pi­ler la der­nière ver­sion d'Aegisub sous (K|X|L|…)Ubuntu (14.04) x64 et Debian Whee­zy x64 et, comme je suis gen­til, je vais vous four­nir le paquet deb qui va bien pour ins­tal­ler Aegi­sub sur votre Ubun­tu ou votre Whee­zy (64 bits, hein) sans avoir à pas­ser par les étapes bar­ba­resques décrites ci-des­sous (je sais bien que cer­tains d'entre vous sont aller­giques à la ligne de com­mande, petits fri­pons !).

Place main­te­nant à la marche à suivre :

La version des dépôts

Pour la sor­tie de la ver­sion 3.0.4, les déve­lop­peurs d'Aegisub ont four­ni un paquet deb pré­com­pi­lé. Du coup, c'est cette ver­sion que vous trou­ve­rez main­te­nant dans les dépôts et que vous pour­rez ins­tal­ler à l'aide de votre ges­tion­naire de paquets pré­fé­ré. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore dans leurs dépôts, vous pou­vez récu­pé­rer les .deb (x32 et x64) là-bas : http://ftp.aegisub.org/pub/releases/

Aegisub 3.1.3 (dernière version stable en date du 06/04/2014)

On crée l'arborescence et on récu­père les sources que l'on décom­presse dans le même mou­ve­ment :

$ mkdir -p aegisub-3.1.3-src && cd aegisub-3.1.3-src && wget http://ftp.aegisub.org/pub/archives/releases/source/aegisub-3.1.3.tar.xz && tar -xJf aegisub-3.1.3.tar.xz && cd aegisub-3.1.3

Ensuite, on ins­talle les paquets néces­saires à la com­pi­la­tion :

Ubun­tu et déri­vées :

$ sudo apt-get install build-essential libasound2-dev libass-dev libffms2-dev libfftw3-dev libgl1-mesa-dev libglu1-mesa-dev libgtk2.0-dev libhunspell-dev liblua5.1-0-dev libicu-dev libx11-dev libboost1.55-all-dev libwxgtk3.0-dev libpulse-dev checkinstall intltool

Petite note au pas­sage : ins­tal­ler toutes les dev lib­boost est over­kill mais, j'ai com­men­cé à cher­cher au cas par cas au début puis j'ai eu la flemme… D'autre part, j'ai dû ins­tal­ler libx11-dev sinon le confi­gure ne trou­vait pas X… Mais vous pou­vez essayer d'abord sans. Enfin, lib­pulse-dev n'est pas néces­saire si vous ne dési­rez pas avoir le sup­port de Pul­seAu­dio.

On lance le pro­ces­sus de com­pi­la­tion :

$ ./configure --prefix=/usr --with-boost-libdir=/usr/lib/x86_64-linux-gnu

À la fin du confi­gure, vous devriez vous retrou­ver avec un truc comme ça :

Configure settings
 Install prefix: /usr
 Revision: 3.1.3
 Debug no
 CFLAGS -Wall -Wextra -Wno-unused-parameter -std=gnu99 -pipe -g -O3
 CXXFLAGS -Wall -Wextra -Wno-unused-parameter -Wno-long-long -fno-strict-aliasing -pipe -g -std=c++11 -Wno-c++11-narrowing -Wno-unused-local-typedefs -O3
 CPPFLAGS 
 LDFLAGS 
 LIBS -lm 

Default Settings
 Audio Player: ALSA

Audio Players
 ALSA: yes 
 OpenAL: no 
 OSS: yes 
 PortAudio: no 
 PulseAudio: yes 

A/V Providers
 FFMS2: yes 

Misc Packages
 Hunspell: yes 
 FFTW3: yes

Et c'est par­ti pour la com­pi­la­tion ! Pour ceux dis­po­sant d'un pro­ces­seur mul­ti­cœurs, uti­li­sez le para­mètre ‑jX où X == le nombre de cœurs dis­po­nibles pour accé­lé­rer la com­pi­la­tion :

$ make -j4

On peut main­te­nant créer le paquet qui va bien avec che­ckins­tall et l'installer dans le même mou­ve­ment :

Ubun­tu et déri­vées :

$ sudo checkinstall -D --nodoc --maintainer=user@domain.tld --pkgname=aegisub3 --pkgversion=0:3.1.3-`lsb_release -a | grep Codename | cut -d":" -f2 | sed 's/^[ \t]//'` --pkglicense=BSDL --pkgarch=`dpkg --print-architecture` --pkgsource=http://ftp.aegisub.org/pub/releases/ --provides=aegisub-3.1.3 --requires="libffms2-3,libhunspell-1.3-0" --backup=no --deldoc --default

Et voi­là, Aegi­sub 3.1.3 est ins­tal­lé !

Aegisub 3.2 (version de développement, instable)

C'est la ver­sion de déve­lop­pe­ment que je vais uti­li­ser ici et que j'appellerai par com­mo­di­té la ver­sion 3.2, bien qu'elle soit en réa­li­té une ver­sion inter­mé­diaire entre la der­nière ver­sion stable et la future ver­sion 3.2.0. Com­por­tant les der­nières nou­veau­tés et des cor­rec­tions de bugs, elle peut par la même occa­sion créer de nou­veaux pro­blèmes et doit être consi­dé­rée comme instable.

Voi­là. On peut main­te­nant pas­ser à Aegi­sub. Rien de bien dif­fé­rent ici par rap­port à ci-des­sus, si ce n'est qu'il faut ins­tal­ler aus­si git pour pou­voir récu­pé­rer les sources :

Ubun­tu et déri­vées :

$ sudo apt-get install build-essential libasound2-dev libass-dev libffms2-dev libfftw3-dev libgl1-mesa-dev libglu1-mesa-dev libgtk2.0-dev libhunspell-dev liblua5.1-0-dev libicu-dev libx11-dev libboost1.55-all-dev libwxgtk3.0-dev libpulse-dev checkinstall intltool git

On récu­père les sources :

$ git clone https://github.com/Aegisub/Aegisub aegisub3.2-src && cd aegisub3.2-src

On peut main­te­nant lan­cer le pro­ces­sus de com­pi­la­tion :

$ sh autogen.sh
$ ./configure --prefix=/usr --with-boost-libdir=/usr/lib/x86_64-linux-gnu

Si le confi­gure s'est bien pas­sé, vous vous retrou­vez avec ça :

Configure settings
 Install prefix: /usr
 Revision: 8450-master-fffb138
 Debug no
 CFLAGS -Wall -Wextra -Wno-unused-parameter -std=gnu99 -pipe -g -Wno-unused-local-typedefs -O3
 CXXFLAGS -Wall -Wextra -Wno-unused-parameter -fno-strict-aliasing -pipe -g -std=c++11 -Wno-c++11-narrowing -Wno-unused-local-typedefs -O3
 CPPFLAGS 
 LDFLAGS 
 LIBS -ldl -lm 

Default Settings
 Audio Player: ALSA

Audio Players
 ALSA: yes 
 OpenAL: no 
 OSS: yes 
 PortAudio: no 
 PulseAudio: yes 

Misc Packages
 Hunspell: yes 
 FFTW3: yes

Et c'est par­ti pour la com­pi­la­tion ! Même remarque qu'au-dessus pour le para­mètre -jX :

$ make -j4

On peut main­te­nant créer le paquet qui va bien avec che­ckins­tall et l'installer dans le même mou­ve­ment :

Ubun­tu et déri­vées :

$ sudo checkinstall -D --nodoc --maintainer=user@domain.tld --pkgname=aegisub3 --pkgversion=0:3.2+git~r`cat build/git_version.h | awk ' NR==2 { print $3 } ' | sed -e 's/"//g'`-`lsb_release -a | grep Codename | cut -d":" -f2 | sed 's/^[ \t]//'` --pkglicense=BSDL --pkgarch=`dpkg --print-architecture` --pkgsource=https://github.com/Aegisub/Aegisub --provides=aegisub-3.2 --requires="libffms2-3,libhunspell-1.3-0" --backup=no --deldoc --default

Et hop !

Annexe

1) J'ai pas Aegi­sub dans mon menu, au secours !

Si l'installation ne crée pas d'entrée dans le menu, pas de panique, on va le faire à la main :

Ubun­tu et déri­vées et Debian :

$ gksudo gedit /usr/share/applications/aegisub3.1.desktop

Mint :

$ gksudo pluma /usr/share/applications/aegisub3.1.desktop

Dans ce fichier aegisub3.1.desktop que nous créons, col­lons le conte­nu sui­vant :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Type=Application
Name=Aegisub 3.2
GenericName=Subtitle Editor
Comment=Create and edit subtitles for film and videos.
Exec=aegisub-3.1 %f
TryExec=aegisub-3.1
Icon=aegisub
Terminal=false
Categories=AudioVideo;AudioVideoEditing;
MimeType=application/x-srt;text/plain;text/x-ass;text/x-microdvd;text/x-ssa;
StartupNotify=true

Voi­là : nous avons main­te­nant Aegi­sub 3.1 dans notre menu.

2) C'est bien joli tout ça, mais com­ment je fais pour mettre à jour ?

C'est très simple :

$ cd aegisub3.2-src
$ make distclean
$ git pull

Puis, il suf­fi­ra de relan­cer les étapes de la com­pi­la­tion à par­tir de l'autogen.sh.

3) Euh ouais mais euh, t'es gen­til, mais j'ai rien pigé à ton cha­ra­bia alors je fais com­ment pour avoir Aegi­sub 3 quand même ?

Il suf­fit de télé­char­ger les paquets pré­com­pi­lés pour wxWid­gets 2.9.4 et Aegi­sub 3.1 dans l'espace de télé­char­ge­ment. En les ins­tal­lant tous les deux et en lan­çant un sudo ldcon­fig à la fin, ça devrait fonc­tion­ner. Sinon, il va fal­loir com­prendre le cha­ra­bia…

4) La cor­rec­tion ortho­gra­phique ne fonc­tionne pas =/

Aegi­sub ⇒ Options ⇒ Inter­face ⇒ Ren­sei­gner le che­min des dic­tion­naires avec « /usr/share/hunspell »


Pour savoir ce qui a été corrigé|ajouté|modifié à chaque révi­sion, ren­dez-vous sur https://github.com/Aegisub/Aegisub/commits/master
Cette page sera tenue à jour au gré de mes mises à jour d'Aegisub (donc pas néces­sai­re­ment à chaque nou­veau com­mit), tant dans la marche à suivre que dans la mise à dis­po­si­tion de paquets pré-com­pi­lés.

Liens :

16 commentaires

Laisser un commentaire

Assurez-vous de remplir les champs * requis. Les commentaires sont modérés et en nofollow.
Pas de spam, pas de pub !

Back to top

Pas peur d'Hadopi

Ce site Web est accessible en




ipv6 ready