Sziget Festival

Sziget Festival, Obudaï Sziget

Budapest, Hongrie

Début août, sur une île au milieu du Danube. Le monde com­mence dou­ce­ment à affluer. Et quand je dis le monde, c'est à peine exa­gé­ré, car l'Europe toute entière semble s'être don­née ren­dez-vous ici. En effet, tous les ans, l'île d'Obuda, dans Buda­pest, devient pen­dant une semaine le lieu de ren­contre atti­tré des fes­ti­va­liers d'Europe et du monde. Car sur un mor­ceau de cette île grand comme le troi­sième arron­dis­se­ment pari­sien, un demi-mil­lion de per­sonnes viennent depuis quinze ans assis­ter à six cent concerts et plus de mille évé­ne­ments : musiques du monde entier, théâtre de rue, débats, ciné­ma, jeux forains, culture, etc… sont à l'honneur qua­si­ment vingt-quatre heures sur vingt-quatre pen­dant une semaine. Des têtes d'affiche inter­na­tio­nales aux petits groupes locaux d'ici et d'ailleurs, il y en a pour tous les goûts et toutes les cou­leurs. Venez, lais­sez-vous aller, plon­gez dans l'univers éclec­tique de cet Euro­wood­stock, et vous en revien­drez repus, fati­gués mais heu­reux, avec une seule devise : Szi­get un jour, Szi­get tou­jours !

Pour l'avoir fré­quen­té cinq années d'affilée, je ne peux que conseiller au visi­teur qui se sera retrou­vé sur cette page d'aller y faire un tour. Et pour y aller sans bou­ger pour com­men­cer, n'hésitez pas à visi­ter mes gale­ries de pho­tos et de vidéos gla­nées ces cinq années de folie !

Retrou­vez mes gale­ries de pho­tos du Szi­get Fes­ti­val !

Laisser un commentaire

Assurez-vous de remplir les champs * requis. Les commentaires sont modérés et en nofollow.
Pas de spam, pas de pub !

Back to top

Pas peur d'Hadopi

Ce site Web est accessible en




ipv6 ready